Inconfort vaginal

Qu’est-ce qu’une douche vaginale et est-elle nécessaire pour se sentir propre et fraîche?

Il s’agit d’un dispositif utilisé pour introduire un flux de liquide dans le vagin à des fins d’hygiène. Le liquide est généralement de l’eau ou une combinaison d’eau et de produits chimiques antiseptiques.
Le vagin ayant la capacité de s’autonettoyer, il n’est pas nécessaire d’y insérer une douche ou un produit similaire pour le laver. De nombreux médecins et professionnels de la santé sont farouchement opposés aux douches vaginales. Ils affirment que le processus est dangereux car il interfère avec le nettoyage naturel du vagin et l’équilibre de ses cultures bactériennes. Ces interférences peuvent souvent entraîner des irritations, généralement sous la forme d’une candidose ou d’une vaginose bactérienne. Vous pouvez vous sentir propre et fraîche en utilisant un nettoyant doux, par exemple un des produits Lactacyd dont la formule spéciale vous protège contre les odeurs et l’inconfort vaginal, pour laver la zone externe (de la vulve). Vous pouvez également utiliser les lingettes Lactacyd lorsque vous êtes au travail, à l’extérieur, pendant ou après le sport, etc.

Si je souffre d’inconfort féminin, dois-je utiliser un soin lavant spécial?

Si vous souffrez d’inconfort, un soin lavant doux tel que Lactacyd Plus+ Apaisant peuvent vous aider à retrouver davantage de confort, contrairement à un savon ou nettoyant plus agressif qui risque précisément d’assécher la peau de la vulve et entraîner de l’inconfort. Les produits Lactacyd sont très doux et spécifiquement conçus pour la peau sensible de la zone intime.

Quels sont les symptômes d’une candidose?

La plupart des femmes souffrent de démangeaisons vaginales, d’irritations, d’une sensation de brûlure durant la miction ou les rapports sexuels et présentent des pertes épaisses, blanches et gluantes, mais inodores.

Quelle est la cause d’une candidose vaginale?

Le vagin contient des bactéries qui régulent la quantité de levures. Si le nombre de ces bactéries est affecté et si un déséquilibre survient, un excès de levures se développe.
Parmi les causes courantes de déséquilibre bactérien, citons la prise d’antibiotiques, une modification des niveaux d’œstrogènes dans le cadre d’une grossesse ou d’un traitement hormonal substitutif, des maladies telles que le diabète et le VIH, la prise de la pilule, les règles ou le contact entre le sperme et le vagin pendant un rapport sexuel. Les femmes enceintes ou ménopausées sont plus susceptibles d’être atteintes de candidose.

Qu’est-ce qu’une candidose vaginale?

Le candida est une levure ou un champignon, naturellement présent dans le vagin, normalement en faible quantité. Une candidose survient lorsqu’une quantité anormale de cellules s’accumulent dans le vagin. Bien que ce type d’infection soit courant et facile à traiter, cela peut s’avérer très inconfortable.

Comment une vaginose bactérienne est-elle traitée?

La vaginose bactérienne est souvent traitée à l’aide de comprimés, gels ou crèmes antibiotiques. Toutefois, malgré le traitement, la vaginose bactérienne est récurrente chez de nombreuses femmes.

Quelle est la cause d’une vaginose bactérienne?

La cause d’une vaginose bactérienne relève du mystère. On sait qu’il ne s’agit pas d’une infection sexuellement transmissible et qu’elle n’est pas causée par un manque d’hygiène. Une vaginose bactérienne peut être aggravée par certains facteurs, par exemple du bain moussant, des gels douche classiques ou une douche, soupçonnés d’altérer le niveau d’acidité dans le vagin et de bouleverser l’équilibre entre les bactéries amicales et nuisibles, et il est par conséquent préférable d’en éviter l’utilisation.

Comment détecter la présence d’une vaginose bactérienne?

La vaginose bactérienne entraîne généralement des pertes vaginales aqueuses, gris-blanc et accompagnées d’une odeur désagréable (poisson). De nombreuses femmes souffrant d’une vaginose bactérienne pensent à tort qu’elles ont une candidose et utilisent des traitements contre la candidose, ce qui ne sera d’aucune utilité contre la vaginose bactérienne.
Les candidoses sont des infections provoquées par des champignons et qui peuvent également entraîner des pertes vaginales blanches non malodorantes; elles causent généralement aussi des démangeaisons. Demandez conseil à votre pharmacien afin d’obtenir le traitement le plus adapté pour vous. En cas de pertes jaunes, vertes ou brunâtres, de saignements vaginaux ou de douleurs, vous devez vous adresser à votre médecin ou consulter un gynécologue. Si vous êtes enceinte, parlez-en à votre médecin ou gynécologue.

Qu’est-ce que la vaginose bactérienne?

Le vagin renferme normalement différents types de bactéries. Certaines de ces bactéries sont «bénéfiques», tandis que d’autres sont potentiellement nuisibles. Il y a un équilibre délicat entre les deux types. Un vagin sain est légèrement acide (pH 3,8–4,5) et de tels niveaux d’acidité permettent de garder le contrôle sur les bactéries nuisibles.
La vaginose bactérienne survient en présence d’un déséquilibre entre ces types de bactéries et une prolifération de bactéries nuisibles associées à une augmentation du pH entraînant une perte d’acidité du vagin. La vaginose bactérienne est la cause la plus courante de pertes vaginales et affecte jusqu’à 1 femme sur 3, y compris jusqu’à 20 % des femmes enceintes.³
³ http://www.gezondheid.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=1483

Quelle est la meilleure façon de se débarrasser des odeurs associées à une infection vaginale ou à une prolifération bactérienne?

Les odeurs féminines sont parfaitement normales et présentes chez de nombreuses femmes. Toutefois, les pertes vaginales sont différentes chez toutes les femmes et peuvent avoir une odeur distincte. Pour se sentir fraîche, de bonnes habitudes d’hygiène intime sont essentielles. Les produits Lactacyd ont un pH équilibré et contiennent de l’acide lactique qui respecte l’équilibre du pH naturel de votre zone intime.

Puis-je utiliser des soins lavants féminins Lactacyd pour soigner une infection vaginale?

Les soins lavants intimes Lactacyd ne soigneront pas une infection. Les résultats des tests indiquent que ces produits d’hygiène féminine peuvent être utilisés en association avec un traitement contre une infection vaginale. Les Lactacyd Plus+ Apaisant peuvent apaiser et calmer l’inconfort vaginal.

Dois-je utiliser un détergent spécial pour mes sous-vêtements?

Parfois, une allergie à un ou plusieurs composants d’un détergent textile peut se développer et vos sous-vêtements (et autres vêtements lessivés) risquent d’entraîner des démangeaisons et/ou irritations. Si cela se produit, essayez d’utiliser un détergent sans colorant et sans parfum. Le rinçage insuffisant du détergent textile de vos vêtements et sous-vêtements peut constituer une autre cause possible d’inconfort et de démangeaisons.

Une odeur de poisson émane de ma zone intime, en particulier après un rapport sexuel ou juste après mes règles. Est-ce normal?

Non, une odeur de poisson n’est pas normale. Une odeur de poisson ou toute odeur déplaisante est le symptôme d’une infection vaginale. Vous devriez consulter votre médecin ou gynécologue.

Le sperme affecte-t-il l’équilibre de votre zone intime?

Oui, le sperme peut affecter le pH de votre vagin. Le pH de votre zone intime est compris entre 3,8 et 4,5. Le pH du sperme est un peu plus élevé et atteint en moyenne 7,0. Votre organisme parvient généralement à s’en accommoder, mais en cas de zone intime sensible ou d’immunité affaiblie, l’équilibre naturel risque d’être bouleversé. Après un rapport sexuel, un passage à la salle de bain est recommandé et uriner aide à prévenir les infections des voies urinaires tout en éliminant les résidus de sperme.
Les lingettes humides Lactacyd vous apportent immédiatement une agréable sensation de fraîcheur, tout en renforçant l’équilibre naturel de votre zone intime.

Comment les antibiotiques affectent-ils votre zone intime?

Les antibiotiques peuvent également entraîner des infections car ils détruisent les bonnes bactéries présentes dans votre vagin qui éloignent les levures et mauvaises bactéries; pour lutter contre ce processus, utilisez des probiotiques.

Le sport affecte-t-il l’équilibre de votre zone intime?

Ne pas se doucher après votre séance d’entraînement ou garder un maillot de bain humide pendant des heures peut vous rendre plus sujette aux irritations.  Par conséquent, il est recommandé de laver votre tenue de gym et de prendre une douche après l’entraînement, mais aussi d’utiliser un produit d’hygiène intime équilibré comme Lactacyd pour vous sentir fraîche et protégée.

Que faire si vous souffrez d’irritations?

Votre zone intime présente des rougeurs ou est légèrement gonflée? Vous souffrez de démangeaisons? Dans ce cas, il est possible que vous souffriez d’irritations vaginales pouvant avoir différentes causes. Vous avez peut-être lavé votre zone intime avec un savon ou un gel douche ordinaire. Une irritation peut également survenir en cas de contact avec des résidus d’urine ou de selles. L’utilisation de papier-toilette parfumé ou le port de sous-vêtements synthétiques (notamment de strings), de jeans moulants et de collants peut également irriter votre zone intime.
Lactacyd Plus+ Apaisant a un pH équilibré (3,5) et contient de l’acide lactique endogène ainsi que de l’extrait de marguerite bleue apaisant. Il aide à restaurer et à protéger l’équilibre naturel de la zone intime. Si vous pensez souffrir d’une infection vaginale, consultez votre médecin ou gynécologue.

Que faire si vous souffrez de sécheresse intime?

Elle peut être due à une modification hormonale à la suite des règles, à la ménopause, ou à une résistance affaiblie.

Si vos rapports sexuels ne sont pas aussi agréables que vous le souhaiteriez, l’utilisation d’un lubrifiant ou d’un préservatif lubrifié peut s’avérer utile. N’utilisez jamais de salive pour humidifier votre vagin, car la salive a un pH différent et les bactéries présentes dans votre bouche risquent d’affecter la protection naturelle du vagin. Lactacyd Plus+ Hydratant a un pH équilibré et contient des agents hydratants pour une meilleure hydratation de la zone intime. Si vous pensez qu’il s’agit d’un problème plus délicat, demandez conseil à votre médecin ou gynécologue.

Comment savoir si des démangeaisons nécessitent un avis médical?

Tout symptôme persistant (qui dure plus de quelques jours ou revient régulièrement), ou encore des démangeaisons accompagnées d’une sensation de brûlure, d’une inflammation ou de pertes, indiquent qu’une consultation chez le médecin est nécessaire. Des rapports sexuels douloureux, des modifications au niveau de la peau extérieure de votre vagin ou une miction douloureuse comptent parmi les autres signaux d’alarme qui doivent vous inciter à consulter. Ils pourraient indiquer la présence d’une maladie sexuellement transmissible.

Vos pertes ne sont pas comme d’habitude?

Des pertes différentes peuvent être dues à une modification de l’équilibre naturel et à une prolifération de bactéries ou de levures.
Des pertes blanches et gluantes indiquent généralement une candidose vaginale. Les champignons appréciant les milieux chauds, sombres et humides, tout ce qui rend votre zone intime moite peut favoriser leur apparition.
Des pertes grises accompagnées d’une odeur de poisson et d’une sensation de brûlure peuvent indiquer une vaginose bactérienne. Si vous pensez souffrir d’une infection vaginale, consultez votre médecin ou gynécologue.

A quoi ressemblent des pertes normales?

Des pertes claires, transparentes ou blanchâtres sont normales du début de votre cycle à l’ovulation. Entre le milieu et la fin de votre cycle, les pertes deviennent plus crémeuses, à la suite de la libération de progestérone. Si vous prenez la pilule, vos pertes sont crémeuses en permanence. Les pertes sont normales et font office de nettoyage naturel du vagin.