Inconfort vaginal

Les pertes vaginales sont normales. C’est ainsi que l’organisme de la femme se nettoie. Les pertes sont généralement plus abondantes et plus épaisses au milieu du cycle menstruel (vers l’ovulation) et plus légères et plus aqueuses à d’autres moments du cycle.

A quoi ressemblent des pertes normales?

Des pertes claires, transparentes ou blanchâtres sont normales du début de votre cycle à l’ovulation. Entre le milieu et la fin de votre cycle, les pertes deviennent plus crémeuses, à la suite de la libération de progestérone. Si vous prenez la pilule, vos pertes sont crémeuses en permanence. Les pertes sont normales et font office de nettoyage naturel du vagin.

Vos pertes ne sont pas comme d’habitude? Au sujet des pertes grises et blanches.

Des pertes différentes peuvent être dues à une modification de l’équilibre naturel et à une prolifération de bactéries ou de levures. Des pertes blanches et gluantes indiquent généralement une candidose vaginale. Les champignons appréciant les milieux chauds, sombres et humides, tout ce qui rend votre zone intime moite peut favoriser leur apparition. Des pertes grises accompagnées d’une odeur de poisson et d’une sensation de brûlure peuvent indiquer une vaginose bactérienne. Si vous pensez souffrir d’une infection vaginale, consultez votre médecin ou gynécologue.

Pour les femmes qui ne sont pas actives sexuellement, est-il normal d’avoir des pertes vaginales?

Toutes les femmes connaissent des pertes vaginales dans une certaine mesure en raison de fluctuations hormonales normales. Comme il a été dit, les pertes normales sont pour le corps un moyen de s’autonettoyer. Si les pertes ont une odeur inhabituelle, fétide, semblable à celle du poisson, ou une consistance épaisse, semblable à du lait caillé, vous devriez consulter un médecin: il pourrait s’agir d’une infection vaginale.